mercredi 8 avril 2015

Catalogue 19 : portraits d'écrivains, littérature, livres illustrés, beaux arts

Deux nouveaux catalogues ce printemps :

1) le premier est consacré à la littérature ainsi qu'à quelques portraits photographiques d'écrivains. Il est consultable ici :

http://des.livres.autour.pagesperso-orange.fr/cat19-1.pdf



2) le second consiste en 54 livres illustrés choisis. On le trouve ici :

http://des.livres.autour.pagesperso-orange.fr/cat19-2.pdf



Liens de consultation alternatifs





Bonne lecture !

mardi 17 mars 2015

Raymond Moretti illustre Jazz. Cuivre et suite des lithographies signées.

Ténot, Frank



Raymond Moretti illustre Jazz.
Texte de Frank Ténot, avec un poème de Claude Nougaro et la collaboration de Michel Legrand et Daniel Filipacchi.



Paris, Georges Israël, 1983.



44,5 x 32,5 cm, in-folio, 56 (8) pp. - 12 lithographies originales en couleurs hors texte dont 11 à double page, portrait en noir en frontispice, poème de Claude Nougaro reproduit en fac-similé, en feuilles sous couverture rigide de plein papier crème illustré à chaud et coffret de plein box maroquiné rougé portant au premier plat une plaque de cuivre incrustée, titre doré au dos.



Edition originale et premier tirage. D'un tirage total à 1350 exemplaires, celui-ci est l'un des 150 enrichis d'une suite signée des 12 lithographies (présentées à part et à plat sous un grand portefeuille estampé à chaud) et ornés d'une plaque de cuivre estampée numérotée et signée sur une sculpture originale de Raymond Moretti (n° 53).



Rare avec la suite (dont toutes les lithographies sont signées et numérotées) et le cuivre.



Très bel exemplaire.



vendu




samedi 28 février 2015

Les Fleurs du mal illustrées par Goerg, exemplaire avec suite

Baudelaire, Charles

Les Fleurs du mal
Spleen et idéal. Tableaux parisiens.



Lithographies originales de Edouard Goerg.

Paris, Marcel Sautier, 1948-1952.





2 volumes grand in-4, 32,5 x 26 cm, (10) - II - 140 (8), (8) 172 (8) pp., 269 lithographies originales en noir dont 4 en couvertures, 2 frontispices et 263 encadrant le texte à pleine page dont 33 à double page, en feuilles sous couvertures illustrées, chemises et étui de l'éditeur.



Tirage à 200 exemplaires, tous sur vélin pur fil à la forme du Marais. Celui-ci, exemplaire de collaborateur (n° XVIII), comportant, comme les 20 exemplaires numérotés 11 à 30, une suite à part en noir de toutes les lithographies sur Malacca teinté.




Cette édition monumentale, l'une des plus belles illustrations des Fleurs du mal, fut commencée en 1944. Le premier volume fut imprimé fin 1947 et le second ne parut qu'en 1952. Rare avec les somptueuses suites. 



Très bel exemplaire. (MONOD, 1116)




2000 €






mercredi 18 février 2015

Edmond Rostand : Cyrano de Bergerac. Première édition illustrée (1899). Exemplaire sur grand papier relié par Affolter.

Rostand, Edmond

Cyrano de Bergerac
drame en cinq actes



illustré par MM. Besnard, Flameng, Albert Laurens, Léandre, Adrien Moreau, Thévenot

gravé par Romagnol



Paris, Armand Magnier, 1899.

30 x 21,5 cm (R), in-4, 299 pp. - 5 planches hors texte, vignette de titre, portrait de l'auteur rehaussé de rouge et 47 gravures dans le texte, reliure de l'époque de demi-maroquin rouge à coins, dos à quatre nerfs repoussés orné portant en son centre un couvre-chef mosaïqué en deux tons posé sur deux épées croisées à froid, tête dorée, non rogné, couverture illustrée en deux tons conservée (reliure signée P. Affolter).



Première édition illustrée, parue un an après l'originale.


Tirage total à 500 exemplaires. Celui-ci, nominatif (M. Hérenger), sur Chine fort, comportant, comme les 40 premiers exemplaires sur Japon vieux, 4 états des bois :



  • 1 état avant la retouche tiré à la presse à bras sur papier de l'ouvrage,
  • 1 état sur Japon pelure tiré à la main par le graveur,
  • 1 état avant la lettre
  • et l'état avec la lettre.




Les 56
(le portrait est en deux états) planches sur Japon pelure sont reliées au fil du volume et sont toutes signées à la mine de plomb par le graveur, qui a également agrémenté l'exemplaire d'un discret ex-dono au centre de la cartouche de l'acte I ("à l'ami et amateur, en souvenir de sa causette, le graveur Romagnol offre..."). Les deux autres suites sont reliées in-fine.





L'exemplaire est par ailleurs enrichi des cinq planches d'essais en couleurs refusées, également placées au fil du volume, mais il manque une planche à la dernière des suites.



François Thévenot a composé la couverture et le portrait et Besnard, Flameng, Charles Léandre, Albert Laurens et Adrien Moreau ont chacun illustré un acte.




Carteret - qui critique (à notre humble avis) injustement cette édition au motif qu'elle est illustrée par différents artistes - cite 5 exemplaires non justifiés sur Chine de format in-4 comportant chacun les dessins originaux d'un artiste pour un acte. Notre exemplaire (dont les signatures sont celles d'un in-4 et non d'un grand in-8) pourrait être un exemplaire similaire, mais réservé au graveur, celui-ci ayant signé chacun de ses 56 tirages.



Exemplaire agréablement établi par Paul Affolter. Quelques rousseurs éparses, surtout aux tranches, manque une planche (celle du début de l'acte I) à la suite avant la lettre. (MONOD, 9945 ; CARTERET, IV, 349 : "intéressante publication recherchée")



1200 €

mercredi 28 janvier 2015

Les Heures de Marguerite de Beaujeu, Belin, 1925. Reliure de Septier aux armes.

Les Heures de Marguerite de Beaujeu



Paris, Madame Veuve Th. Belin, 1925.

16 x 11 cm (R), in-16, 37 (2) pp. - 26 planches en couleurs dont une en frontispice - 50 planches monochromes, reliure de l'époque de plein maroquin marine, dos à 5 nerfs, armes mosaïquées sur les plats, doubles filets sur les coupes, décor intérieur en encadrement, toutes tranches dorées, couvertures et dos conservés, étui bordé (reliure signée Charles Septier).



Tirage unique à 300 exemplaires sur Japon, celui-ci n° 83, signé par l'éditeur.




Les somptueuses planches en couleurs ont été tirées à partir de quatre cuivres superposés par Maurice Potin, qui a lui-même posé au brunissoir et strié les ors.




Dans sa longue préface, la Veuve Théophile Belin, qui eut en sa possession la partie du manuscrit se trouvant maintenant à la Pierpont Morgan Library, affirme que ces heures sont celles de Marguerite de Beaujeu, troisième femme de Jacques de Savoie en se basant sur le fait que "l'écusson de Beaujeu, d'argent à trois jumelles de sable, décore les draperies d'autel des 10e et 11e miniatures", ce qui relève manifestement d'un "fantasme héraldique" : d'une part ces armes ne sont pas celles de Marguerite de Beaujeu mais celles d'autres de Beaujeu et d'autre part il faut être doté d'un désir certain d'interpréter pour voir des armes là où Madame Belin dit en voir. C'est néanmoins en toute bonne foi que le propriétaire du livre a fait joliment, à l'époque,  placer par Septier ces armes mosaïquées au centre des plats.



Très bel exemplaire très bien relié d'un ouvrage rare en mains privées.

(CARTERET, IV, 203 : "belle reproduction cotée")

vendu

mardi 18 novembre 2014

Une reliure peinte art-déco sur un Oiseau de Hector Giacomelli

Michelet, Jules



L'Oiseau
édition illustrée de 210 vignettes sur bois dessinées par Hector Giacomelli



Paris, Librairie Hachette et Cie, 1881.



28,5 x 20 cm (R), grand in-8, (8) 424 pp., nombreuses compositions gravées sur bois in et hors texte d'après Hector Giacomelli, reliure de plein vélin ivoire, ornée, sur chaque plat, de deux larges compositions art-déco peintes à la gouache, dos également peint, avec titre et auteur dorés, premières contre-gardes peintes, couverture supérieure conservée (premier plat signé Héouza San [?]).



Deuxième tirage des compositions de Giacomelli (le premier datant de 1867). L'un des 20 exemplaires sur Japon (n° 14), seul grand papier.



Reliure peinte avec talent vers 1925 par un artiste que nous ne sommes pas parvenus à identifier. Avec ses compositions géométriques figurant un oiseau de jour au premier plat et un oiseau de nuit au dernier plat, le style est typiquement art déco.



Petits accrocs aux compositions, quelques rousseurs en fin de volume.



(VICAIRE, V, 833 ; BRIVOIS, 278 : "l'un des plus beaux livres à gravures sur bois édités par la Maison Hachette")



540 €

jeudi 30 octobre 2014

Arbitrage Coppier / Firmin-Didot. Documents autographes de Victor Mercier, Léopold Carteret, André Charles Coppier, contrat d'édition et autres...

Mercier, Victor (magistrat et bibliophile, 1853-1932)
Carteret, Léopold (libraire, 1873-1948)
Coppier, André-Charles (peintre, graveur et écrivain d'art, 1866-1948)

Arbitrage André-Charles Coppier contre Firmin Didot à propos de "Eaux-fortes authentiques de Rembrandt" publié en 1929. Pièces autographes et documents.

Intéressant ensemble de documents autour du conflit qui opposa André-Charles Coppier à l'éditeur Firmin-Didot après la parution de la troisième édition de ses Eaux-fortes authentiques de Rembrandt, ouvrage dont il assura également la direction artistique.



Choqué de voir que l'éditeur avait publié, après le tirage des exemplaires de luxe, un bulletin de souscription annonçant des tirages inférieurs aux chiffres définis par contrat et à ceux effectivement tirés, Coppier demanda à l'éditeur d'insérer un rectificatif à la justification, principe accepté par Firmin-Didot mais qui, pour une histoire d'exemplaires de passe et d'exemplaires tirés en héliogravure, dégénéra en un conflit qui fut soumis à l'arbitrage du tribunal de commerce de la Seine.

L'arbitre, Paul Deloffre, soumit donc, début 1932, une série de questions, émanant tant de Coppier que de Firmin-Didot, à la sagacité de plusieurs institutions, parmi lesquelles la Société des Amis des Livres, dont Victor Mercier, éminent bibliophile et alors président honoraire à la Cour de Cassation, se trouvait président après le décès de Henri Beraldi. Après un rendez-vous avec Coppier et deux relances de celui-ci, le "Président Mercier" sollicita l'avis des sociétaires de la Société des Amis des Livres ainsi que du libraire de la Société, Léopold Carteret, lequel était également son fournisseur favori de livres rares, avant de livrer sa longue réponse au juge-arbitre.



Carteret consacrera plus tard deux pages à Victor Mercier ("parfait magistrat" et "grand biliophile") dans son Trésor du Bibliophile (I, pp. 48-50). 


Liste des documents

1) 2 lettres tapuscrites signées in-8 de Paul Deloffre (arbitre et rapporteur près le tribunal de commerce de la Seine) datées du 16 janvier 1932 et du 25 juin 1932, à Victor Mercier (en sa qualité de président de la Société des Amis des Livres), 



2) 2 lettres autographes signées (1 p. in-12 et 1 p. 1/2 in-12) de André-Charles Coppier, datées du 24 mars 1932 et du 26 mai 1932, à Victor Mercier, 



3) 1 manuscrit autographe non signé de Léopold Carteret de 2 1/3 pp. in-8 sur papier à son en-tête, daté du 13 juin 1932, à propos du litige en question, avec biffures de la main de Victor Mercier, 

4) le compte-rendu autographe non signé par Victor Mercier de la réunion du 25 mai 1932 de la Société des Amis des Livres (1 2/3 p.), 

5) le brouillon autographe non signé d'une lettre du 14 juin 1932 de Victor Mercier à Paul Deloffre (3 2/3 pp. in-4), 

6) copie ronéotypée du contrat entre André-Charles Coppier et Firmin Didot et Cie pour l'édition de "Les Eaux Fortes de Rembrandt" (4 1/2 pp. in-4), 



7) copie ronéotypée des questions de André-Charles Coppier soumises à la Société (3 pp. in-4),



8) copie ronéotypée des questions de Firmin, Didot et Cie soumises à la Société (2  pp. 1/2 in-4).



Certains documents, et notamment le manuscrit de Carteret, sont rongés dans les marges. 

300 €