mardi 14 décembre 2010

Matisse - Reverdy. Les Jockeys camouflés. En couleurs.



Reverdy, Pierre
 
Les Jockeys camouflés, trois poèmes par Monsieur Pierre Reverdy agrémentés de cinq dessins inédits de Monsieur Henri Matisse.‎


 
‎Paris, A la belle édition (François Bernouard), 1918. 25 x 22,5 cm, grand in-8, 25 ff. n. ch., y compris une planche double et trois autres, illustrées en noir, hors texte, bradel de demi chagrin noir, plats de plexiglas, titre à la chinoise en blanc cassé au dos, étui, couvertures conservées (reliure moderne signée de Bernard Bichon).‎



‎Edition originale et premier tirage, avec le texte en trois couleurs.

L'un des 300 exemplaires théoriquement sur vergé d'Arches (n° 285) mais fait en réalité de feuillets de papiers divers (vélin d'Arches, vergé d'Arches, vergé d'Annonay, vergé M.L.C., ainsi qu'un autre papier vélin non identifié). Le reste du tirage annoncé est de 17 Japon et 26 hors commerce "faits avec les feuilles cassées", soit, comme ici, des défets.



Ce premier tirage rendit furieux Reverdy et Matisse, en raison de l'emploi de la couleur pour la typographie des poèmes (vert pour "Les jockeys mécaniques", orange pour "Autres jockeys alcooliques" et bleu pour "Piéton") et ils imposèrent à Bernouard de réaliser un second tirage, celui-ci entièrement en noir. Il semble qu'en 1947 l'ire de Reverdy se soit apaisée, puisque notre exemplaire comporte un amical envoi autographe signé et daté de celui-ci à René Bertelé, l'éditeur de Jacques Prévert.



Rare avec envoi et plus rechercherché en couleurs qu'en noir.



Très bel exemplaire, agréablement relié. (MONOD, 9682)‎

vendu

mercredi 8 décembre 2010

Odilon Redon : 9 interprétations pour Les Fleurs du mal




Redon, Odilon - [Baudelaire, Charles]‎

Les Fleurs du mal. Interprétations par Odilon Redon. ‎



‎Paris, Henri Floury, 1923. 34 x 26 cm, 2 ff. bl. - suite de neuf héliogravures sur cuivre en noir - 2 ff. bl., en feuilles sous couverture bleue rempliée, imprimée et illustrée, reprenant au premier plat, en réduction, le frontispice.‎



‎Deuxième et dernier tirage dans ce format de cette série composée par Odilon Redon pour une première édition illustrée des Fleurs du mal qui ne parut jamais. Le premier tirage, également en héliogravure (procédé Evely) et identique au nôtre mais à plus grandes marges et avec la lettre, fut l'oeuvre de l'éditeur belge Demain en 1890. Il fut limité à 43 exemplaires (sur les 50 prévus). Le même éditeur donna l'année suivante une version réduite au format in-8 à 100 exemplaires.

Le tirage que nous proposons, au format initial, fut limité à 150 exemplaires, tous sur vélin du Marais, dont 100 destinés à accompagner les exemplaires de tête de la monographie de Mellerio sur Redon, et, comme ici, 50 exemplaires hors commerce numérotés en chiffres romains (à la presse au dernier plat de couverture et à la mine de plomb en pied des gravures, n° XLVIII). Superbes et délirantes compositions symbolistes, de toute rareté en grand format.



Très bel exemplaire. (MELLERIO, 198-206 ; MONOD, 1082 ; CARTERET, IV, 64)‎

vendu


mise à jour du 13 octobre 2017 :

un nouvel exemplaire disponible (1/100 numérotés en chiffres arabes, chemise déchirée au dos, planches parfois légèrement brunies en marges)

2 000 €

Quelques images de ce nouvel exemplaire :





jeudi 2 décembre 2010

Le premier livre de Henri Michaux, avec un rare envoi à Henri Parisot

Michaux, Henry (sic)

Les Rêves et la jambe, essai philosophique et littéraire‎

 

Anvers, Ça ira, 1923. 16 x 12 cm, in-16, 26 pp., broché, couverture blanche imprimée en rouge et noir.‎

‎Edition originale. L'un des 400 exemplaires sur vélin d'édition (n°307), seul papier, ici enrichi, au faux-titre, d'un ENVOI autographe signé de l'auteur au fameux éditeur Henri Parisot, proche des surréalistes. Il s'agit du premier livre de Henri Michaux, dont une bonne partie du tirage fut mise au pilon. Comme tous ses livres d'avant 1928, celui-ci fut désavoué par son auteur et interdit de réédition de son vivant. De ce fait, les exemplaires des Rêves et la jambe portant un envoi sont fort rares. Il semble que Michaux ait eu suffisamment d'estime pour Henri Parisot pour lui dédicacer cet exemplaire, probablement au moins une bonne quinzaine d'années après sa publication.

Comme neuf.‎

vendu

dimanche 28 novembre 2010

Mallarmé : Album de vers et de prose, édition originale (1887)



Mallarmé, Stéphane

Album de vers et de prose

Bruxelles, Librairie nouvelle, Paris, Librairie universelle, 1887.

Forme le 10e numéro de la 1re série de "Poètes et prosateurs, anthologie contemporaine des écrivains français et belges".



19,5 x 12 cm (R), in-8, 16 pp., reliure moderne de demi-maroquin bordeaux à coins, dos lisse avec titre en long, couvertures conservées.

Edition originale des textes en prose ("Plainte d'automne", "Frisson d'hiver", "La gloire" et "Le Nénuphar blanc"). Les poèmes ("Les fenêtres", "Les fleurs", "Brise marine", Soupir", "Sainte" et "Quatre sonnets") avaient été édités la même année dans l'édition photo-lithographique Les Poésies de Stéphane Mallarmé tirée à 47 exemplaires seulement. Très rare.



Bel exemplaire. (TALVART et PLACE, XII, p. 121 ; inconnu de Vicaire)

1400 €

Edition originale de la traduction d'André Gide de Antoine et Cléopatre de Shakespeare



Shakespeare, William

Antoine et Cléopatre 

Traduit par André Gide

Hors-texte, en-têtes et culs-de-lampe de Drésa

Paris, Lucien Vogel, 1921. 25 x 21 cm, petit in-4, 110 pp. - 2 planches hors texte en couleurs, 6 en-têtes tirés en bistre, 6 culs-de-lampe en noir, une vignette dorée au faux-titre et de très nombreuses lettrines gravées en deux tons (ces dernières par Llano Florez), cartonnage de l'éditeur en plein papier parcheminé, orné au premier plat du titre en argent et d'une vignette rouge, tête dorée, chemise à rabats, étui portant au dos une pièce de titre en maroquin (titre à la chinoise).



Edition originale de la traduction due à André Gide et de la préface du même. L'un des 500 exemplaires sur vergé d'Arches, seul papier avec 25 Japon (n° 180).



Exemplaire bien conservé sous un bel emboîtage. (MONOD, 10280 ; NAVILLE, p. 156)


vendu



La  librairie propose également la première édition courante de ce texte :



Paris, Gallimard, Editions de la Nouvelle Revue Française, 1925 (1926 au dos). 17 x 11 cm, petit in-8, 188 pp., broché sous couverture bleue.

Deuxième édition (pré-originale dans la NRF en 1920, première édition en 1921 chez Lucien Vogel). L'un des 550 exemplaires sur vergé de Hollande Van Gelder, premier papier (n° 190). 

Dos un peu bruni et fané, sinon très bon. (NAVILLE, p. 156)

30 €


samedi 27 novembre 2010

Alexandra Grinevsky : eaux-fortes pour Tarass Boulba (Schiffrin, 1931)



Gogol, Nicolas

Tarass Boulba

Eaux-fortes de Alexandra Grinevsky

Traduction de Jarl Priel.



Paris, La Pléiade [Jacques Schiffrin], 1931. 33 x 25 cm, in-4, 238 pp. - 3 ff. n. ch. - 32 eaux-fortes en couleurs dont l'encadrement de la page de titre, 12 hors texte, 12 larges en-têtes et 7 culs-de-lampe, broché sous couverture verte rempliée et illustrée (par N. Altman).



Tirage à 110 exemplaires, dont 1 sur Japon et 109 sur vélin de Rives à la forme. Celui-ci, sur Rives, nominatif (EXEMPLAIRE DU TRADUCTEUR, Jarl Priel). Sompteuses eaux-fortes tirées en couleurs au repérage d'Alexandra Grinevsky, épouse d'Alexandre Alexeïeff. Rare.



Petite déchirure restaurée à un mors, petit manque de papier en coiffe de tête, brochage un peu fragile, superbe état intérieur. (MONOD, 5546)


vendu

Touchagues : Childe-Harold, avec une aquarelle originale




Byron, George Gordon (Lord)

Le Pélerinage de Childe-Harold.

Gravures et dessins de Touchagues.

Paris, M-P. Trémois, sd [1930]. 34 x 26,5 cm, in-folio, 41 pp. - 8 eaux-fortes en couleurs hors texte et sous marie-louise, 9 illustrations dans le texte coloriées au pochoir, dont celle de la page de titre, en feuilles sous couverture de tissu floqué rouille rempliée, imprimée et illustrée en or.


L'un des 22 exemplaires sur Hollande Van Gelder, deuxième papier après 9 sur Japon et avant 169 sur vélin, comportant une suite des 8 eaux-fortes signées, en couleurs, sur Japon (n° 13). Notre exemplaire est en outre enrichi 5 planches de croquis rehaussés de couleur non signalées au colophon, ainsi que d'une très belle aquarelle originale signée (celle préparant l'eau-forte du Chant premier).


Sans la chemise ni l'étui. Petites déchirures à la fragile couverture avec des pertes en coiffes, bel exemplaire pour le reste. (MONOD, 2116) 

500 €
Posted by Picasa

Catalogue de l'automne : 76 illustrés et documents choisis.

Gérard de Nerval. Sylvie. Lithographies originales de André Beaudin.


Gérard de Nerval

Sylvie Lithographies originales de André Beaudin.

Paris, Tériade, 1960. 34 x 26 cm, petit in-folio, 127 pp. - 20 lithographies en couleurs hors texte dont une en frontispice, 14 têtes de chapitre décorées de lithographies en couleurs, en feuilles sous couverture blanche rempliée et imprimée, chemise et étui de l'éditeur.



Tirage à 200 exemplaires, tous sur vélin d'Arches et signés par l'artiste au colophon (n° 89). Très élégantes et fines compositions d'André Beaudin (tirées par Mourlot), dont "plusieurs tableaux (...) et des sculptures ont précédé et accompagné l'illustration de l'oeuvre de Nerval. (...) Si nous glissons dans la transparence des pages de titre, c'est pour mieux nous plonger ensuite dans la verte touffeur d'un sous-bois. Et ces visages de femmes comme penchées sur leurs rêves, ne semblent-il pas si présents qu'on caresserait leurs couleurs avec plaisir." (Anthonioz, "Hommage à Tériade", CNAC, pp. 81-83)




A part les habituelles ombres (très légères), l'exemplaire est comme neuf. (MONOD, 8683)

vendu




Posted by Picasa